Les pratiques sportives et artistiques des jeunes de 6 à 19 ans

Julia Bardes

Dans le prolongement de l’enquête de 1999 sur les pratiques culturelles adultes, le Ministère de la Culture a engagé, en 2004, une étude similaire auprès des jeunes de 6-19 ans, offrant par là une occasion privilégiée d’analyser les spécificités de l’univers culturel juvénile. Les principaux résultats de cette étude feront l’objet de trois publications successives de la série Population et Emploi. Ce premier numéro propose d’aborder la question des pratiques en amateur, c’est-à-dire de l’engagement des jeunes dans les activités sportives, artistiques ou encore de loisirs tels que le scoutisme. Quelle place occupent ces activités de loisirs dans l’emploi du temps des jeunes générations? Où vont les préférences de la jeunesse? Qui participe à ces activités? Quelles sont les modalités d’apprentissage de ces pratiques en amateur? On s’intéressera ici, tout particulièrement, aux modèles de genre, féminins ou masculins, qui s’expriment dans les pratiques sportives et artistiques, ainsi qu’au cloisonnement relatif de ces activités selon le milieu social d’origine ou encore la communauté nationale d’appartenance, au regard des enjeux de cohésion sociale sous-jacents à ces activités de loisirs. Les prochains numéros traiteront successivement des deux autres champs des pratiques culturelles que sont les sorties culturelles et les activités culturelles domestiques (avec une attention privilégiée sur le rapport des jeunes aux médias).

Proposition de citation

Bardes, J. (2008). Les pratiques sportives et artistiques des jeunes de 6 à 19 ans (Population & Emploi Nr. 36). Centre d’études de populations, de pauvreté et de politiques socio-économiques (CEPS/INSTEAD); Ministère de la Culture, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Projets liés