Évolution des configurations familiales des ménages au Luxembourg

Etude réalisée dans le cadre de la bourse Bernard Gailly, attribuée par le CEPS/INSTEAD

Mathias Kuepie

Tout au long du 20ème siècle, on a assisté au Grand-duché, comme dans tous les pays industrialisés, à d’importantes mutations au niveau de la configuration des ménages. L’ambition de cette étude est de retracer l’évolution des structures familiales des ménages du début à la fin du 20ème siècle. Mais selon les périodes, les données ne permettent pas toujours de traiter de tous les aspects de la configuration des ménages : pour la première moitié du siècle, nous n’avons pas pu trouver de données sur la structure des ménages proprement dite, mais uniquement des données relatives à leur taille et à certains phénomènes démographiques influant sur cette taille (fécondité, nuptialité et mortalité). De 1960 à 1985, on peut, à travers les différents recensements décennaux, cerner, ne serait-ce que dans ses grands traits, la composition familiale des ménages. A partir de 1985 et jusqu’à la ?n du siècle, le Panel Socio-Economique Liewen zu Letzëbuerg (PSELL) permet de saisir dans tous ses détails la structure familiale des ménages.

Proposition de citation

Kuepie, M. (2002). Évolution des configurations familiales des ménages au Luxembourg: Etude réalisée dans le cadre de la bourse Bernard Gailly, attribuée par le CEPS/INSTEAD. Panel socio-économique « Liewen zu Lëtzebuerg » (Document PSELL Nr. 127). Differdange. Centre d’études de populations, de pauvreté et de politiques socio-économiques (CEPS/INSTEAD).

Projets liés